L'enfer des tutoriels ou encore comment procrastiner en ayant l'impression d'apprendre ?

Quand en 2017, j'ai découvert le monde de la Data science, je voulais suivre tous les moocs sur le sujet: Fun mooc, openclassrooms, udemy, coursera, udacity, j'ai fait le tour. Je sautais de tutoriel en tutoriel sans rien retenir mais toujours avec la fausse impression d'évoluer. Mais une fois devant un exercice, je n'arrivais pas à écrire une ligne de code.

Beaucoup de nouveaux apprenants vivent dans l'enfer des tutoriels. Les vidéos Youtube, les cours de 10 dollars sur Udemy sont de plus en plus nombreux. On peut penser profiter des ces opportunités presque gratuites, alors qu'on perd beaucoup du temps. Cela peut paraître bizzare de la part de quelqu'un qui fait aussi des tutoriels sur YouTube, mais vois-tu, je ne suis pas contre les tutoriels, juste qu'il faut les regarder au besoin et non passivement comme une série Netflix.

Comment sortir de l'enfer des tutoriels ?

  • Commence par définir ce que tu veux apprendre.
  • Choisis un projet ambitieux dont la réalisation t'apprendra tout ce que tu souhaites.
  • Apprend juste ce qu'il faut pour réussir ce projet
  • Une fois le projet terminé, écris un article de blog, fais une vidéo, prend des notes personnelles sur ce que tu auras appris
  • Passe au projet suivant

Tu veux un exemple ? Je t'en donne.

Fastai est une libraire de Deep learning basée sur Pytorch. C'est un peu l'équivalent de Kéras pour Tensorflow si tu t'y connais un peu. Pour longtemps, j'ai voulu l'apprendre mais je n'évoluais jamais.  J'ai donc décidé de faire un projet et apprendre juste le strict nécéssaire pour le faire. J'ai eu l'idée de reproduire la détection de masques sur téléphone, que propose désormais Uber. J'ai collecté la donnée nécéssaire pour entraîner un modèle de reconnaissance d'image avec Fastai. Je venais aussi d'entendre parler de la possibilité de créer des bots sur Télégram. J'ai donc combiné les 2 et crée un bot Télégram pour servir le modèle que je venais d'entrainer. Là, je me rends compte que c'est la première fois qu'un projet pareil a été fait et décide de le partager avec le monde. Je déploie donc mon application sur Héroku, fais une vidéo Démo, écrit un article de blog en Français et en Anglais.

Résultat ? Il m'a fallu moins de 10 lignes de code Fastai pour faire ce projet. Je n'ai toujours pas appris toute la librairie, mais j'ai un projet qui atteste que je sais comment fonctionne la librairie. J'ai la confiance nécéssaire pour apprendre le reste des notions qui m'intéressent. En Bonus, j'ai reçu les félicitations de Jeremy Howard, Fondateur de Fastai et auteur de la librairie et il me suit désormais sur Twitter. Une motivation de plus.

Voilà ma technique, pour échapper l'enfer des tutoriels et atteindre le paradis des projets. Si tu t'es retrouvé dans cet article ou que t'as des conseils supplémentaires pour aider d'autres personnes à fuir l'enfer des tutoriels, n'hésite pas à partager cet article et/ou à le commenter.